dimanche 13 février 2011

val antique...langoureuse saint valentin à tous!




Rossetti:Paolo et Francesca.


Ce n' est pas parce que cette fête paradoxale et controversée ne concerne pas les vieux couples au dessus de ces démonstrations frivoles , les couples anti manipulations commerciales ou les célibataires plus ou moins récents, cochez la bonne réponse, qu on ne va pas se laisser aller à un petit poème sensuel et amoureux dédié à tous les amants qui demain soir s' aimeront pour toute la vie.

C' est un paradis pur que l' auberge des songes,
Où ton parfum chassa bien des vapeurs putrides,
Où ta vigueur calma bien des émois liquides,
De ce rêve éveillé la nostalgie me ronge.

Si mon souffle de lyre t' emprisonna l' âme,
Comme langue fiévreuse d' antique serpent,
Ton murmure a charmé la voûte des tympans
De mon temple effondré, plus pénétrant que lâme.

J' emporte ton baiser dans le secret des tombes,
Flambeau pour éclairer mes cryptes et leurs mythes,
Torche pour dégeler d' opaques stalagmites,
Torrent perlé d' écume défilant en trombe.

Voulais -tu triompher, tu peux chanter victoire:
Cette aube de mes nuits a sonné tous les glas,
J' oscille entre l' éther, la braise et le verglas
Et mes doigts de ta peau se racontent l histoire...

Contre vents et marées aime moi quand bien même,
Courtisane d' un roi avide de plaisirs,
Odalisque effrontée , féale d' un vizir,
Je dusse être enchaînée dans un obscur harem.

Texte écrit le treize février 2011.

14 commentaires:

  1. Coucou ! Je viendrais vous lire plus tard ! Je ne peut plus faire quoi que ce soit sur mon blog, même s'il est visible ! Et personne ne peut commenter, plus rien ne fonctionne ! c'est pire pour la plateforme "hautetfort" une partie de mes blogamis, page blanche...
    Il s'agirait d'un piratage, je suis écoeurée !!!
    Blogger n'a pas été touchée et j'espère qu'il ne le sera pas !!!
    Bonne soirée !!!

    RépondreSupprimer
  2. Virginie , je suis au courant, j' ai été la seule et j' ignore pourquoi, à pouvoir mettre un com sur votre charmant billet,ce dont je me félicite, et n'ai pas pu rendre visite à des blogs amis..Des pirates? Les pires des rats, des parasites, c' est scandaleux! de tout coeur avec vous!

    RépondreSupprimer
  3. Ouah! Que de sensualité dans ces vers qui nous réchauffent le coeur et le corps et nous commandent de nous abandonner illico à ce chant poétique qui réveille en nous le besoin d'extase.

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est peut être pas les extases que l' on connaît au Mont Athos( private joke) mais je crois que si c' est Dieu qui inventa les sens, c' est un devoir de se montrer pratiquant:-)

    RépondreSupprimer
  5. Orfeenix je ne sais pas encore quelle sera ma bonne réponse,
    mais je vous souhaite l'excellence sensuelle de votre désir :) expression qui surgit à la lecture de votre poème tout vibrant:)

    RépondreSupprimer
  6. Brigitte je me permettrai de "répondre" qu' au vu et au lu de vos textes une femme telle que vous ne peut qu inspirer des amours sublimes et éternelles! Pour ma part, Hélas,l' écriture ne sera cette année qu' un exutoire:-)

    RépondreSupprimer
  7. Versus, je ne sais pas si votre commentaire apparaît mais il m' a amusée! Si vous comparez les taureaux à des boeufs, garde à vous...C' est amusant toutes mes racines sont à Aubagne, le pays des santons et de la pastorale.Finalement les bergers et les moutons sont une image plus apaisante que bien des corridas...

    RépondreSupprimer
  8. Je crois t'avoir déjà exprimé mon admiration devant tes poèmes, et sans flagornerie, je peux te l'assurer! As-tu déjà publié?

    RépondreSupprimer
  9. Chère Mango, ce compliment venant de toi me va droit au coeur car tes critiques sont vraiment lucides et sans complaisances; non seulement je n' essaierai jamais d' être éditée mais en plus je peux tout détruire sur un coup de tête, ce ne sont que des cris du coeur et corps,qui ne valent pas plus cher que mon sang et ma peau.Merci pour tes articles Mango, je n' en manque pas un seul!

    RépondreSupprimer
  10. Absolument, à publier! En ce jour solennel, je te redis toute mon admiration et suis horifiée à l'idée d'un quelconque attentat alors que dans d'âmes ne savent pas encore qu'elles t'attendent

    RépondreSupprimer
  11. " Un paradis pur que l' auberge des songes ", ça laisse tout songeur...Aucun lien poétique entre vous et le réel présent.La poésie c' est un peu le lien entre vous et le réel absent ? C' est cette absence qui fait naître tous les poèmes.

    RépondreSupprimer
  12. Ma Zeta,l' amitié de quelqu un qui me connaît m' est précieuse,j' aime autant ne pas me livrer en pâture à des inconnus qui m' assassineraient en me jugeant ! tu sais bien!


    Versus, merci de réécrire, l' autre est passé à la trappe,j'ignore comment.Vous avez le pouvoir de comprendre et lire entre les lignes, vous êtes sans doute un artiste visionnaire.J' aime votre univers.

    Isabelle.

    RépondreSupprimer
  13. Mon commentaire est bien publié, là où il faut orfeenix, c' est à dire au précédent message !

    RépondreSupprimer
  14. Dieu de mes pères, quelle cruche! Vous êtes, je le maintiens un homme de goût et debout, mais je confesse que je suis une grande gaffeuse, merci de me supporter!

    RépondreSupprimer

A vous, j' aime votre éclat de rire, vos émotions, vos critiques, pourvu que je vous entende: