jeudi 15 juillet 2010

Mouloudji, La Complainte de la butte

Le Sacré coeur a ses raisons





Utrillo: Montmartre
Photos:moi-même,hu hu!

Il ressemble à l' amour, ses façades trop blanches,
Ses domes byzantins par trop occidentaux,
Des oraisons désuettes sont les blancs manteaux...
Sur son parvis pavé les couples se déhanchent.

Cerise du gateau des sommets de Paris,
Il essuie les affronts de tant d' iconoclastes,
Des fientes des pigeons qu' indiffère son faste
Aux larmes des amants,ruisseau jamais tari.

Ses mozaïques d' or souvent deshonorées
Par les regards impies de leurs yeux froids nous toisent,
Indignées vainement: les profanes dégoisent,
Insouciants de leur Dieu aux peines ignorées.

La ville est une mer dont son choeur est le phare,
J' ai rêvé nos amours entre rime et couleur,
Naufragées de la gamme entre extase et douleur,
Qui trouvaient un refuge en son reflet blafard.